À propos de Routas

La région

L'AOC Coteaux Varois en Provence a obtenu son statut officiel en 1993. La région se caractérise par différents types de terrains et différentes altitudes. Le Château Routas est situé en son cœur, à une heure environ au nord de Bandol.

Réputé parmi les grimpeurs pour ses falaises de calcaire, le Varois gagne en notoriété en tant que région viticole grâce aux efforts de producteurs sérieux tels que le Château Routas. Les rouges de la région sont robustes et riches comme les vins du Rhône ; ses blancs sont racés et pleins de verve.

Le Château Routas affiche une diversité agricole essentielle à la santé de la vigne. Le domaine de 260 hectares comporte des champs de blé, des oliviers, ainsi que des chaînes truffiers, parsemant la terre de pépites noires. Le rouge des coquelicots laisse place au jaune éclatant des tournesols. À l'automne, les forêts environnantes regorgent de cèpes, de giroles délicates et de morilles. Les insectes, eux aussi, jouent un rôle déterminant dans l'équilibre naturel, empêchant ainsi le développement de maladies. Le terrain présente une anomalie géologique étonnante : le Trou du Diable, un canyon de 82 mètres de profondeur qui aurait été créé par l'impact d'une météorite. L'endroit est un refuge très apprécié des sangliers locaux, malheureusement un peu trop friands des raisins du Château Routas...

Comme tous les grands domaines, le sol du Château Routas varie considérablement, donnant ainsi des vignobles de petite taille, aux formes et aux contours irréguliers. Certaines parcelles sont rouges comme la brique, d'autres ont une terre grise composée de calcaire gris et friable, mélangé à des pierres d'un rouge vif, dont la couleur s'estompe au soleil brûlant de l'été. À quelque 400 mètres au-dessus du niveau de la mer, le château se trouve à l'une des plus hautes altitudes de l'appellation, bénéficiant ainsi de nuits fraîches qui ralentissent la maturation des raisins, ce qui permet de développer une subtile complexité ainsi que de repousser les vendanges jusqu'à un mois par rapport aux domaines en contrebas. 

routas-map-illustration.jpg

L'équipe

Jean Louis Bavay, vinificateur

Jean-Louis a grandi à Châblis, à cinq heures au nord, dans une région célèbre pour son sol calcaire.  Après ses études, il a pris la direction de la Provence, où il s'est formé à l'art de la composition de superbes vins rosés, au Domaine Ott à Bandol.  Un talent dont il a su faire bénéficier le fameux rosé Château Routas.

Cet homme à la stature imposante, aux mains de travailleur et aux sourcils en forme de demi-lune, aime discuter de sa philosophie du vin. Il parle de cépages en termes quasiment humains.  Il vous dira que c'est une mauvaise idée de procéder à un mélange 50/50 : « Les deux composants s'affrontent pour dominer.  »

Philippe Saraciva, directeur du vignoble

Élevé quasiment dans l'ombre du Château Routas, Philippe Saraciva a de la terre varoise sous les ongles. Il a découvert très tôt ce qui allait être son métier, en apprenant de son grand-père à connaître la maturité des raisins en les goûtant et à tailler la vigne en hiver. Il a rejoint le Château Routas dès la fin de ses études.  « Professionnellement, c'est ici que j'ai grandi », explique-t-il.

Philippe s'est donné pour objectif de produire le meilleur raisin possible pour Jean-Louis. Après presque vingt-cinq ans de collaboration, Philippe et Jean-Louis ont développé une relation quasi-télépathique et savent quand récolter le raisin pour obtenir une acidité et une complexité des saveurs optimales.